Groupes Électrogènes pour les Hôpitaux

Les conséquences d'une panne de courant de quelques minutes dans un hôpital ont bien sûr une composante économique. Mais leur coût le plus élevé, celui de la sécurité des patients, ne se mesure pas en millions de dollars ou d'euros. Les hôpitaux et centres d'urgence se doivent d'être équipés de groupes électrogènes infaillibles, capables de fournir un approvisionnement de secours garantissant la continuité électrique en cas de panne du réseau de distribution. Le fonctionnement des équipements chirurgicaux, le monitorage des patients ou encore les systèmes de distribution automatisée de médicaments en dépendent. En cas de panne du réseau électrique, les groupes électrogènes doivent présenter toutes les garanties pour démarrer à temps afin qu'il n'y ait pratiquement aucune répercussion sur le fonctionnement des salles d'opération, des bancs d'essai, des laboratoires ou des services d'hospitalisation.



Les groupes électrogènes HIMOINSA assurent 100 % de la charge dans les dix secondes

C'est le temps qu'il leur faut pour être capables de fournir toute la puissance requise et garantir ainsi la sécurité dont les centres hospitaliers ont besoin pour assurer leur fonctionnement normal. Il est également possible de faire travailler plusieurs groupes en parallèle, et de les synchroniser avec le réseau.



La nature de ces installations requiert souvent le développement de dispositifs complexes pour répondre aux besoins techniques, voire à des contraintes légales.     À l'Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg, par exemple, HIMOINSA a installé deux groupes électrogènes de 1 550 kVA synchronisés avec deux réseaux différents. 

Pour assurer la continuité de l'alimentation, les deux groupes démarrent de manière synchronisée et assurent 100 % de la charge dans les 10 secondes, mais un seul des deux continue de fonctionner en secours dès lors que les besoins en électricité de ce centre pionnier de la chirurgie guidée par l'image sont couverts.


HIMOINSA a fourni 12 groupes électrogènes destinés à alimenter en énergie de secours les six corps de bâtiments qui composent le nouvel hôpital au nord de la ville la plus peuplée d'Équateur.

Institut hospitalo-universitaire, Strasbourg (France). Ils disposent de systèmes de commande redondants (deux pour chaque groupe) de façon à ce qu'en cas de panne de l'un des deux, le fonctionnement des équipements soit assuré. 


Le bien-être des patients est la devise de tout centre sanitaire, ce qui s'accompagne d'un certain nombre de contraintes en matière de pollution sonore auxquelles les groupes doivent eux aussi se soumettre.

Compte tenu de la sensibilité des espaces hospitaliers, HIMOINSA réalise avec chaque projet une étude rigoureuse des besoins d'insonorisation des groupes électrogènes, ainsi que des salles dans lesquelles les équipements seront installés, afin de garantir des émissions acoustiques minimales.